Communications et publications

  1. Publications
  • « Maintenir la paix dans la communauté et affirmer l’identité urbaine : bannis et bannissement à Valenciennes au XIVe siècle », Bulletin de Questes, 2016, n° 32, p. 85-101.

Disponible ici et ici

  • « Marie Delcourte, Espaces forestiers et sociétés en Avesnois (XIVe-début du XVIIIe siècle). Etude du paysage. », Compte-rendu de soutenance, Histoire et Sociétés Rurales, 2016, n° 45, p. 271-275.
  • « Construire un réseau pour contrôler l’espace », Le réseau. Usages d’une notion polysémique en sciences humaines et sociales, Louvain, Presses Universitaires de Louvain, 2016, p. 135-146.

Disponible ici et ici

Articles soumis Continuer la lecture de Communications et publications

Les présents de vin. Essai de recette pour presser le citron jusqu’à la dernière goutte

Le chapitre auquel je travaille depuis une semaine s’inscrit dans la continuité des deux précédents. Jusque-là, j’ai cherché à établir les groupes qui tiennent la ville, tant via ses institutions politiques qu’économiques. Logiquement, en tout cas c’est de cette façon que je le conçois, je poursuis avec LA question : « à qui profite le crime? ». Car si la gestion des affaires de la ville est souvent présentée dans les sources comme étant « pour le bien commun », on imagine assez facilement, hier comme aujourd’hui, que derrière cet intérêt pour la communauté se cachent des accointances bien plus personnelles et intéressées. Bref, qui s’enrichit grâce à la ville et de quelle façon? Continuer la lecture de Les présents de vin. Essai de recette pour presser le citron jusqu’à la dernière goutte

Compte-rendu de conférence. Jean-Marie Cauchies, « Justice de l’évêque et justice de la ville de Valenciennes : délits, censures et affrontements entre clercs et bourgeois (1424-1430) »

Compte-rendu de la conférence donnée dans le cadre du Cercle Archéologique et Historique de Valenciennes le 26 février 2017.

Jean-Marie Cauchies, professeur émérite des facultés de Saint-Louis

« Justice de l’évêque et justice de la ville de Valenciennes : délits, censures et affrontements entre clercs et bourgeois (1424-1430) »

L’application des censures ecclésiastiques, qu’il s’agisse d’interdit ou d’excommunication, suscite toujours l’émoi dans les communautés locales, urbaines ou villageoises. Ce sont des sanctions qui doivent amener les coupables au repentir. Les effets spirituels et sociaux de la sanction sont importants. En effet, pour un temps plus ou moins long, une population souffre durement de l’interruption des services religieux ou des saint sacrements.

L’interdit, sans exclure ses victimes de la communauté des fidèles, est personnel ou local. Ceux sur lesquels il s’abat peuvent être privés de célébration d’offices divins, de sacrement et de sépulture en terre chrétienne. Dans les sources, on parle de « ces », c’est-à-dire de cessatio a divinis.

L’excommunication est plus grave car elle entraîne une rupture avec la communion de l’Eglise. C’est une exclusion plutôt qu’une marginalisation. Continuer la lecture de Compte-rendu de conférence. Jean-Marie Cauchies, « Justice de l’évêque et justice de la ville de Valenciennes : délits, censures et affrontements entre clercs et bourgeois (1424-1430) »