Maintenir la paix dans la communauté et affirmer l’identité urbaine : bannis et bannissement à Valenciennes au XIVe siècle

Le bannissement est une prérogative municipale à Valenciennes à la fin du Moyen Age. Cette pratique cristallise les enjeux de pouvoir qui mettent en scène la communauté urbaine face à son prince, le comte de Hainaut. Par ailleurs, l’examen de son recours et sa mise en pratique traduisent les intérêts de la ville dans un contexte économique très dynamique malgré la menace de la Guerre de Cent Ans.

Cet article est la publication d’une communication donnée en mai 2014 lors du séminaire Questes et dont le thème était “Faire communauté”.

Texte dispo sur HAL et sur le site de la revue.



Citer ce billet
Stéphanie Pirez-Huart (2017, 9 janvier). Maintenir la paix dans la communauté et affirmer l’identité urbaine : bannis et bannissement à Valenciennes au XIVe siècle. Médié V@l. Consulté le 25 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/v5tp

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search